Négociation Qualité de Vie et Condition de Travail 2022

Nous ouvrons pour la première fois cette négociation Qualité de Vie et Condition de Travail (QVCT).

Nous avons plusieurs revendications que nous détaillons ci-dessous qui date d’il y a longtemps comme la compensation des déplacement à vélo ou avoir du matériel de bureau de qualité.

La première réunion de négociation aura lieu le mercredi 14 septembre.

Revendications de la CGT Smile

1. Congé travailleureuses étranger pour démarche administrative

À Smile nous avons 13% de travailleurs et travailleuses étrangers. C’est une force que nous avons non négligeable.

Régulièrement nos collègues doivent effectuer des démarches administratives pour renouveler leur titre de séjour. Cela prend au moins une demi-journée pour un premier rendez-vous à la préfecture et une autre demi-journée pour récupérer son titre.

Smile a tout à gagner à cette mesure : 

  • Elle permettrait à ses salarié·es de se détacher de cette charge administrative et du stress associé
  • Ce serait un argument pour recruter de nouveaux profils de tous horizons.

Revendication : La CGT Smile demande à ce que soit octroyées deux demi-journées payées sur une année civile aux salarié·es étrangers afin de permettre les démarches administratives pour l’obtention de titre de séjour et de pouvoir continuer de travailler à Smile sans contrainte.

2. Ticket restaurant

Actuellement, le montant des Ticket Restaurants à Smile est de 8.50€, avec une part patronale à 55%. Le palier maximal URSSAF d’exonération patronale est de 5.69€.

L’inflation touche aussi l’alimentaire, Il est donc légitime et naturel de réévaluer le montant des Tickets Restaurant.

Revendication : La CGT Smile propose donc une augmentation des Tickets Restaurant à 9€ et de la part patronale à 60%.

3. Soutenir le vélo

3.1. Forfait mobilité durable (vélo, covoiturage …)

De nombreux salarié·es se déplacent à vélo, c’est un sujet très demandé et depuis plusieurs années !

Afin de promouvoir des moyens de transport plus écologiques, le forfait mobilités durables offre aux employeurs la possibilité d’attribuer une indemnité exonérée de cotisations aux salariés privilégiant les modes de transport dits « à mobilité douce » pour effectuer leurs trajets entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail.

Cette prise en charge prend la forme d’une allocation forfaitaire dénommée « forfait mobilités durables », exonérée de cotisations et contributions sociales, dans la limite de 600€ par an et par salarié. Ce forfait est fortement soutenu par le ministère du développement durable et de l’URSSAF comme le présente cette plaquette.

Le montant de l’indemnité kilométrique vélo a été fixé par le décret n° 2016-144 du 11 février 2016.

La CGT Smile propose d’appliquer cette indemnité kilométrique à vélo de 25 centimes du kilomètre.

De plus, lors du rachat d’Alterway il a été indiqué qu’une harmonisation allait être faite. Il se trouve que Alterway bénéficiait de cet avantage avant que la Direction ne dénonce cet usage en nous indiquant que l’idée était de le supprimer pour mieux le re-négocier. C’est donc le moment de tenir ses engagements !

Détails sur le dispositif

3.2. Parking à vélo et matériel de dépannage d’appoint

Dans certaines agences, il n’y a pas de support d’attache pour les vélos. Dans d’autres agences, il y a des supports mais en nombre insuffisant par rapport aux usages. Cela crée de l’inconfort au quotidien et des risques de vol.

Revendication :  la CGT Smile demande :

  • à ce que dans chaque agence soit installé du matériel d’accroche de qualité. Des dispositifs existent, à la fois d’aide financière et d’information sur les bonnes pratiques : programme Alvéole ou OPEV.
  • à ce que soit présent dans chaque agence un kit de dépannage d’appoint (pompe à vélo, rustines, démonte pneu, clés Allen, etc.) permettant des réparations basiques afin d’au moins pouvoir effectuer le retour chez soi.

4. Matériel de bureau

Cela fait maintenant un long moment que les syndicats demandent du matériel de travail adapté, comme par exemple, des dock pour PC ou des supports pour surélever les ordinateurs portables.

En effet, nous rappelons que l’employeur est responsable de la sécurité et la santé des salarié·es, par conséquent lorsqu’un salarié se retrouve la nuque cassée parce qu’il n’a pas de support pour surélever son écran d’ordinateur portable, il en va de son bien-être. Et lorsqu’il utilise un substitut avec une vieille boîte en carton il en va de l’image de la société lorsque des clients viennent…

La CGT Smile demande à ce que du matériel de qualité soit mis à disposition des salarié·es.

  • Support PC portable réglable
  • Dock pour PC USB C
  • Repose pieds
  • Lampes du bureau

5. Subvention machine à café

Les salarié·es souhaiteraient avoir une subvention pour les machines à café dans les différentes agences. En effet, beaucoup considèrent que le café est trop cher et qu’il fait partie intégrante de l’activité de travail. Il est ainsi demandé à ce qu’il soit subventionné en totalité ou en grande partie.


N’hésitez pas à nous faire des retours sur ses divers revendications via nos différents moyen de contacts :
Slack
Délégué Syndicale
– e-mail :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*