Astreintes les négociations reprennent, toutes les infos

La DG souhaite reprendre et clore le sujet ouvert en 2018. La négociation du 23 mars a surtout porté sur les questions du temps de repos et de l’escalade d’astreinte. Attention c’est un compte rendu de négociation. Rien n’est acté. On attend un prototype d’accord pour vous présenter tout dans les moindres détails. Pour faire le point tous ensemble, nous vous proposons une réunion le mardi 30 mars sur hangout. La présence des collègues faisant des astreintes est importante ! Nous devons rapidement prendre la décision de signer ou non l’accord. Cet accord comporterait des dérogations qui ne peuvent être appliquées que par accord syndical.

La DG souhaite reprendre et clore le sujet ouvert en 2018. 

La négociation du 23 mars a surtout porté sur les questions du temps de repos et de l’escalade d’astreinte. Attention c’est un compte rendu de négociation. Rien n’est acté. On attend un prototype d’accord pour vous présenter tout dans les moindres détails.

Pour faire le point tous ensemble, nous vous proposons une réunion le mardi 30 mars sur Hangout.

La présence des collègues faisant des astreintes est importante ! Nous devons rapidement prendre la décision de signer ou non l’accord. Cet accord comporterait des dérogations qui ne peuvent être appliquées que par accord syndical.

30
mars2021
Réunion syndicale, faisons le point tous ensemble sur les astreintesDonnez votre avis. Faut t’il signer l’accords

Sur le temps de repos

Actuellement il n’y a pas de temps de repos bien que ce soit prévu par la loi (Voir notre article référence juridique ainsi que l’ensemble de nos publications). L’essentiel de nos demandes sont comprises par la responsable des relations sociales : 

  • Il y aurait maintenant respect des temps de repos de 9h consécutives suite à intervention si le collègue n’a pu déjà bénéficier de ce repos avant intervention.
  • La mesure serait étendue à l’ensemble des astreintes régulières de Smile et non uniquement à la BU hosting/OPS (par exemple Magento ou d’autres services si des besoins apparaissent). 
  • Sur les astreintes exceptionnelles, celles qui ne sont pas prévues par un planning, il y aurait aussi du repos. 

L’idée générale serait que le collègue doit prendre son repos avant de reprendre le travail. Si vous avez une intervention à 1h du matin et qu’elle dure une heure, il est acté que vous revenez au travail à 11h.

Si exceptionnellement le repos ne peut être pris, il pourrait être reporté sûrement dans les trois jours. Ce serait plus souvent le cas pour les astreintes exceptionnelles.

Escalade d’astreinte

Très propre à la BU OPS. La DG ne veut pas augmenter l’indemnité pour l’escalade d’astreinte. Elle serait de 32€ la soirée contre 48€ pour l’astreinte de base. Si les deux astreintes ne sont pas payées pareil, nous demandons que les conditions d’exécution soient bien distinctes. Par exemple en laissant plus de temps au collègue en escalade pour prendre l’intervention. Il est acté que comme cela se fait actuellement, le contact du collègue en escalade d’astreinte ne peut être joint directement par le client.

Calendrier

30
mars2021
Réunion syndicale, faisons le point tous ensemble
2
mars2021
Réunion de négociation avec la directionSurement la dernière sur les Astreinte. D’ici là nous devons recevoir un projet d’accord définitif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*