La CGT ne signera pas l’accord NAO sur les salaires

Pour 2020, la direction de l’entreprise a proposé une enveloppe d’augmentation de 2.5% de la masse salariale. Le montant de cette enveloppe est en nette régression par rapport aux années précédentes.

Dans le même temps, la stratégie “Open Arrow” se poursuit et envisage toujours le recours à la croissance externe, c’est-à-dire le rachat d’autres entreprises. 

La CGT ne se satisfait pas de cette situation. Alors que nous observons le départ de nombreux collègues, il est plus que jamais d’actualité de mettre en œuvre une politique de revalorisation conséquente afin de conserver en interne nos connaissances et compétences.

Si de l’argent est disponible pour racheter des entreprises, il doit aussi y en avoir pour les salaires !

Lors du point d’information que la CGT-Smile  a tenu le 15 mars, elle a pu constater que de nombreux collègues étaient incrédules sur les chiffres de revalorisation moyenne qui nous sont communiqués, et du manque d’information fournie aux syndicats. Il est important pour la CGT-Smile de mieux expliciter ce chiffre en dévoilant en plus de la moyenne des augmentations d’autres indicateurs statistiques (médiane, écart-type, quartiles). 


Nous saluons l’attitude de la direction qui semble accorder une importance renouvelée à ce cycle de négociations et propose un calendrier pour avancer sur les différents thèmes (égalité, etc.), mais il reste un long chemin à parcourir, dans la méthode et dans le fond.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*