Négociation sur les salaires, nous proposons 7% d’augmentation contre 2,5% pour la direction, rencontre débat lundi 15 à 18h

Qu’est ce que la négociation annuelle sur les salaires ?

Tous les ans, l’entreprise se doit de mener une négociation collective sur les salaires avec les syndicats.

C’est lors de cette négociation que syndicat et patronat doivent s’entendre (ou pas) sur l’enveloppe d’augmentation à distribuer. Cette enveloppe est habituellement estimée en % de la masse salariale (≃ cumul de l’ensemble des salaires dans l’entreprise).

Une séance de négociation a eu lieu le 11 mars. Nous demandions :

  • une enveloppe d’augmentation de 7% de la masse salariale,
  • la plus grande clarté sur les augmentations,
  • la distribution de la moitié de l’enveloppe sur critère collectif,
  • un aménagement des nouvelles règles d’augmentation,
  • la paie des salariés sur 12 mois étant donné que le 13e mois n’est pas compté comme une vraie prime,
  • La paie du 13e mois qui n’a pas été versée en 2020 aux collègues en Activité partielle.

Pour le moment il n’y a pas de terrain commun trouvé. En effet, la direction propose une enveloppe bien trop basse.


La direction envisage plutôt une enveloppe d’augmentation à 2.5%
Les autres points ont étés refusés

Pour en discuter tous ensemble nous proposons une rencontre lundi 15 mars, à 18h.

Les questions traitées seront :
– dernières infos
– quelle est la signification d’un accord
– position de la CGT
– votes : les orgas syndicales doivent t’elles ou non signer l’accord sur les salaires ?

RDV sur HANGOUT

L’accord d’entreprise est d’ors et déjà proposée à signature. La réponse est attendue pour le mardi.

15
032021
Discussion sur les augmentations

Pourquoi 7% ?

Par le passé, selon les informations fournies par la direction, la moyenne des augmentations étaient de :

  • 2017 : 4,1%
  • 2018 : 4.5%
  • 2019 : 4.6% 

Nous demandons 7% car cela correspond à une période de revalorisation d’un an et demi. En effet, la revalorisation à venir doit rattraper celle de juillet 2020 qui n’a pas eu lieu. 

La stratégie qui a été dévoilée aux élus du CSE envisage un retour de la croissance de l’entreprise en 2021. Le plan stratégique Open Arrow va continuer envisageant notamment le rachat de nouvelles entreprises.

Si des fonds sont disponibles pour racheter de nouvelles entreprises pourquoi n’y en aurait-il pas pour revaloriser les salaires !?

De la clarté sur les augmentations et les nouvelles règles

Nous demandons des précisions sur la nouvelle période d’augmentation . Auparavant, il y avait deux périodes, cela permettait d’inscrire les collègues entrant sur la période la plus rapprochée. 

La note de la direction précise que seuls les salariés ayant plus de 12 mois d’ancienneté au moment de la période de revalorisation sont éligibles.

Qu’en sera-t-il d’un collègue entré dans l’entreprise en avril, devra-t-il attendre 1 an et 11 mois pour se voir éligible à la revalorisation ?

La CGT-Smile propose de modifier ce critère d’éligibilité afin de permettre l’augmentation de collègue n’ayant pas 12 mois d’ancienneté.

La direction se dit ouverte à analyser certains cas, mais ne souhaite pas modifier la norme.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*