Négociation Handicap Agréé : On reprend la négo

L’année dernière, en 2023, nous avions entamé une négociation sur un Accord Agréé sur le Handicap.

Nous avons expliqué dans cet article les raisons qui nous avait poussé à ne pas signer tout de suite et à poursuivre les discussions en 2024.

Reprise des négociations

Budget

L’année précédente, nous avions insisté pour connaitre les raisons détaillées de différentes lignes de dépense, car pour nous une somme doit être justifié et pas mise aléatoirement pour remplir un tableau pour déposer un dossier.

En effet, un budget prévisionnel, doit permettre de prévoir.

Pour cette reprise de négociation, nous avons eu quelques réponses plus travaillées.

Voici la nouvelle répartition du budget prévu :

ActionsBudget prévisionnel
PILOTAGE ET SUIVI, COMMUNICATION ET SENSIBILISATION32,000 €
Formation des référents handicap3,000 €
Événements internes (SEEPH, évènements au travers du partenariat aux JO 2024,…)25,000 €
Temps d’échange organisés en agence (évènements conviviaux/ludiques..)4,000 €
RECRUTEMENT ET INTEGRATION72,000 €
Formation(s) recruteurs13,000 €
Partenariat(s) avec établissements de recrutement/Handicafés12,000 €
Publications offres d’emploi sur des plateformes dédiées (Cap Emploi, Agefiph, …)13,000 €
Formation dans le cadre de reconversions professionnelles34,000 €
MAINTIEN DANS L’EMPLOI des TH92,500 €
Aménagement du poste de travail (au travail et en télétravail)46,500 €
Aménagement des locaux (meilleure accessibilité)20,000 €
Formation des personnes handicapées (au-delà du plan de formation de l’entreprise)21,500 €
Accessibilité des formations du plan de formation aux personnes handicapées5,000 €
Développement de la SOUS-TRAITANCE (hors chiffres d’affaires réalisé)30,000 €
Partenariat avec E.A. / ESAT30,000 €
Total226,500 €
Budget prévisionnel des actions 2024. Ces mêmes projections existent avec des variations pour 2025 et 2026.

Nous ne détaillerons pas ici les sous-catégories et leur action afin de rester digeste, mais si vous souhaitez avoir accès à ces informations, nous sommes disponibles.

Focus sur l’aménagement du poste de travail

Cette partie représente la plus grosse part de dépense. Elle était de l’ordre de 18k€ les années précédentes. La Direction indique que ce avec leurs objectifs d’augmentation de personnes en situation de handicap, cela augmenta ce poste (+6 salarié·e·s et +2à3 stagiaires/ans). Elle indique aussi ne pas avoir assuré la mise en place de poste de travail pour le télétravail les années précédente alors que c’est une obligation. Et donc qu’elle va devoir quasi-doubler les dépenses pour se mettre en conformité

L’aménagement du poste de télétravail pour les personnes en situation de handicap avait été une bataille syndicale de la CGT, car comme l’a très bien affirmé la Direction de Smile, cela n’était pas fait. Nous veillerons à ce que cela soit bien effectué, qu’il y ait signature ou non de l’accord.

Chaque année, une commission de suivi sera mise en place pour vérifier le bon déroulement du plan de dépenses, et faire des ajustements au besoin.

Accord

La signature ou non de l’accord doit être décidée avant fin mai, date limite du dépôt du dossier à l’inspection du travail.

Si vous souhaitez participer à la relecture du projet d’accord, car le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter.

N’hésitez pas à donner votre avis (par e-mail ou slack) si une signature pour cette proposition d’accord vous semble convenir ou non.

A propos de CGT Smile 224 Articles
Section syndicale CGT Smile

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*