Élection CSE à Smile : nous présenterons une liste et cherchons des candididats.

Les futures élections se dérouleront à la mi-novembre. Nous cherchons encore des candidats pour former une liste. Nous devons négocier avec la direction le protocole électoral le 24 septembre et vous tiendrons informé.

Mais tout d’abord, c’est quoi le CSE, qui sont les élus et que font-ils ?

C’est quoi le CSE ?

Si tu suis assidument l’actualité ainsi que les news de la CGT-Smile, tu dois savoir que le Comité social et économique (CSE) vient remplacer le Comité d’entreprise, les Délégués du personnel et le CHSCT.

Si le CSE est surtout connu pour les activités sociales (cinéma, ski …), sa tâche principale est de représenter les salariés, il est consulté pour tout projet qui modifie la marche de l’entreprise, peut rendre des avis sur les comptes, la politique sociale, la stratégie de l’entreprise… 

Le CSE fonctionne grâce à des salariés élus. Pour remplir leurs tâches, ils ont 3 jours de mandat par mois. À Smile, il n’y a pas de professionnel ou permanent quelconque. Le CSE, c’est avant tout une instance démocratique permettant la représentation des salariés.

Et concrètement, qu’est ce que je ferais si je suis élus ?

Comme exprimé sur le site du CE (lien), les tâches quotidiennes d’un élu CSE/CE sont nombreuses :

  • Chaque mois, participer à une réunion avec la direction. Les élus doivent formaliser les questions posées à l’ordre du jour et rédiger le compte rendu.
  • Rédiger diverses articles d’information sur le site du CE
  • Formuler des avis sur tout projet impactant la marche de l’entreprise (“externalisation” d’une activité, mise en place d’un nouvel outils, télétravail...).
  • Formuler trois avis distincts sur les comptes de l’entreprise, la politique sociale, la stratégie de l’entreprise en recourant potentiellement à des experts.
  • Suivre l’évolution des comptes de la mutuelle et de la prévoyance  
  • Mettre en place des activités sociales (ski, escape game, chèque noël des enfants...)
  • Assister les salariés pour des entretiens (licenciement par exemple)
  • Traiter les questions de santé et de sécurité au travail,
  • Procéder à l'analyse des risques professionnels, du harcèlement au travail.
  • Etablir la comptabilité du CSE
  • Suivre des formations (Code du travail, fonctionnement CSE, négociation, mutuelle...)
  • Mille autres choses...

Pour des questions particulièrement techniques, le CE peut faire appel à des cabinets d’expertise sur son budget de fonctionnement (distinct du budget social).

Le budget social fixé par l’entreprise pour le CSE est très faible, d’environ 60€ par salarié par ans. Avec cette somme, il est impossible de mettre en place des avantages ambitieux (chèques vacances, cadeaux…). Nous demandons régulièrement l’augmentation du budget, mais c’est refusé par la direction.

Le faible budget permet de mettre en place des activités : sport le midi, des soirées…  Avec un peu d’inventivité, il est possible de faire des trucs sympas. On manque souvent de bras.

Ne te mets pas la pression, c’est en faisant qu’on apprend. Nous cherchons avant tout des collègues motivés et souhaitant utiliser leurs temps de mandat (3j/mois) à bon escient. Pour les aspects techniques, il y aura des formations organisées par le CSE lui-même ou par le syndicat. Tu ne seras pas seul face à toutes ces problématiques !

Le plus important est d’avoir envie de se former et d’agir sur une ou plusieurs problématiques. Tu pourras découvrir des aspects passionnants en prise avec le travail quotidien et les questions sociales.

Si tu souhaites de présenter, nous te proposons de rejoindre la liste syndicale. L’adhésion au syndicat n’est pas obligatoire pour rejoindre la liste. Nous préférons nous mettre d’accord sur les idées à défendre et y aller tous ensemble.

Nous partirons à priori sur une liste intersyndicale avec nos collègues du Specis.

Nous revenons juste sur ce point dans le prochain article 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*