Solidarité avec les Gilets Jaunes

Réunis le 6 février, les adhérents de la CGT Smile affirment leur solidarité avec le mouvement des Gilets Jaunes.

La colère sociale exprimée par le mouvement est juste et nécessaire. Une large partie des revendications portées par le mouvement sont très proches des revendications portées par notre syndicat. Comme les gilets jaunes nous voulons :

  • une hausse des salaires
  • une fiscalité plus juste avec notamment le retour de l’ISF, une imposition plus forte des multinationales qui se dérobent à l'impôt
  • un service public renforcé partout sur le territoire.

Face à ces revendications, le gouvernement a répondu par la répression. Le niveau des violences policières est inouï. Des “arrestations préventives” ont été effectuées pour dissuader les manifestants. L’assemblée nationale vient de voter une loi “anti-casseur”. Si elle est appliquée, ce sera un recul des libertés très inquiétant. Elle permet notamment à la préfecture d’interdire des personnes de manifestation sans recours à un juge sur la base de suspicion.

Et “en même temps”, la politique de casse des conquêtes sociale se poursuit. Il l’a dit lors de ses vœux, bien qu’il “écoute la colère des français”, le président veut maintenir le cap politique des réformes. Comprendre rien ne va changer. Pire ! Les contres réformes vont s’amplifier, le gouvernement va continuer à détricoter notre système de protection sociale notamment :

  • réforme de l’assurance chômage : le projet de réforme prévoit prèt de 4 milliards d’économie sur les prestations pour les trois années à venir.
  • réforme des retraites : Le gouvernement tarde à dévoiler le plan. Les pistes dévoilées suscitent d’importantes inquiétudes :
    • Le calcul des droits ne serait plus sur les 25 meilleures années mais sur l’intégralité de la carrière avec des risques sur le montant des pensions
    • Les mécanismes de solidarité qui neutralisent les aléas de carrière (chômage, maternité…) pourraient être plafonnés, voire totalement supprimés.
    • Il inciterait vers la retraite par capitalisation. Il est notamment projeté de plafonner les cotisations et les droits des plus hauts salaires. Ceux-ci vont se diriger vers des complémentaires privés.

Ces réformes nous concernent tous et toutes. Curieusement, ces sujets ne sont pas abordés dans le grand débat lancé par le gouvernement… Curieusement, il n’est proposé dans ce grand débat que de déterminer quel service public doit être supprimé… Curieusement, il n’est pas proposé de débattre le l’extension de la cotisation et de la protection sociale.

Nous pensons que préserver notre système de retraite et notre protection sociale est un enjeu fondamental. C’est par la convergence, avec les Gilets Jaunes que nous parviendrons à faire barrage aux contres réformes, à obtenir des augmentations de salaire et plus de justice sociale.

Les militants de la section CGT de Smile appellent à manifester le samedi en solidarité avec les gilets jaunes.

Nous pensons qu’il faut tisser des liens avec les Gilets Jaunes, partout où c’est possible pour avancer ensemble sur les revendications qui nous sont communes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*