Résumé de la réunion sur les astreintes du 5 juillet

Il n’y a pas eu d’avancée majeure lors de cette réunion. Nous avons principalement parlé du temps de repos et de l’heure de prise des astreintes.

Nous n’avons toujours pas le texte travaillé par la direction. Il est encore en cours d’élaboration…

Temps de repos

La DG, n’a pas avancé de proposition sur ce point. Selon la direction il n’est pas possible d’appliquer les 11 heures de repos consécutives sur ce point. 

La négociation achoppe sur le caractère urgent des travaux qui selon nous ne correspond pas à la réalité des opérations réalisées. La DG avance que dans les autres entreprises du secteur ces dérogations sont utilisées. Ce n’est pas notre avis au regard des accords que nous avons pu analyser

Pour finir, la DG nous demande de faire une proposition “acceptable”  sur le sujet. Nous nous proposons de faire un état des lieux des accords d’autres entreprises, de formaliser une revendication qui sera discutée par les services concernés et présentée par la suite. 

Heure de prise des astreintes

Rien n’a été tranché sur ce point. 

Suite à la précédente réunion de négociation, une réunion a été organisée avec le management opérationnel du service Hosting. 

On semble s’approcher d’un consensus sur un principe simple : les astreintes prennent le relai des horaires d’activité du service (horaires “postés” c’est-à-dire que des salariés prennent en charge les demandes depuis leurs postes à Smile).

Reste maintenant à définir ces fameux horaires postés. La DG n’a pas avancé une plage horaire définitive. Cette plage horaire pourrait être assurée grâce au roulement des salariés des services, les salariés n’auraient ainsi pas à être présents sur toute la plage horaire. 

On semble ainsi avancer vers la reconnaissance d’horaire de service propre au métier du hosting. Reste maintenant à définir ces horaires.

Divers

Aucun chiffre n’a été donné concernant les primes d’astreinte. Nous avons fait valoir qu’il fallait une revalorisation en effet :

  • la prime était plus importante chez OpenWide
  • l’accord précédent date de 2013. L’inflation a légèrement repris notamment depuis 2016. Pour garantir le pouvoir d’achat nous voulons que les primes suivent.

Autres articles sur les astreintes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*