Cinquième réunion de NAO : 13eme mois lissé et appréciation de l’enveloppe d’augmentation

Le 22 décembre a eu lieu une cinquième réunion de NAO. Nous avons pu obtenir quelques réponses de la direction. Nous sommes toujours en attente de certains documents pour avancer sur la question de l’égalité hommes femmes. La réunion a permis de préciser quelques points.

Augmentation enveloppe de 3% de la masse salariale

La direction refuse de mettre en place des augmentations collectives.

Nous avons pu obtenir des précisions sur le budget prévisionnel des augmentations. D’après les informations qui nous ont été communiquées, il sera de 3% de la masse salariale (minimum). 

Comme vous le savez, il y a à Smile deux périodes d’augmentation (janvier et juin). Les deux enveloppes d’augmentation seront calculées de façon semblable afin d’éviter les inégalités entre les deux périodes.

Smile commence enfin à donner quelques précisions sur les augmentations. Nous souhaitons que soit mise en place des augmentations collectives. Pour plus de transparence, la CGT souhaite qu’à l’avenir une commission de suivi paritaire soit mise en place à la place d’une people review pilotée uniquement par les ressources humaines.

13ème mois lissé sur 12 mois

Smile souhaite lisser le versement du 13eme mois chaque mois. Le 13eme mois ne sera pas supprimé mais versé tous les mois.

Suite au retour de notre enquête, il s’agit d’une demande forte des salariés qui préfèrent bénéficier plus rapidement de l’intégralité de leur paie. 

Autres points

Smile doit toujours nous faire un retour argumenté sur différentes revendications : 

  • Augmentation du budget du Comité d’entreprise
  • Financement à 100% de la prévoyance par l’employeur
  • Augmentation du prix de rachat des RTT1

 

  1. L'avenant de 2014 à la convention collective prévoit une majoration de 20 à 35% pour les RTT revendues. A Smile, cette majoration est de 10%. Smile déroge à la convention collective en s'appuyant sur un accord d'entreprise de 2011. Nous revendiquons l'application de la convention

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*