Salaires variables : la CGT propose d’agir ensemble

De nombreux collègues nous remontent leur mécontement concernant leur part variable :

  • Du fait de la crise, les objectifs fixés en mars sont inatteignables.
  • les indemnités de congé payé et celles de RTT ne prennent pas en compte les variables. Ceci représente une perte pouvant aller jusqu’à 10% du variable
  • les objectifs sont souvent sujet à conflit.

La CGT mène une campagne syndicale sur un ensemble de sujets :salaires variables, activité partielle et disparition du 13e mois, conditions sanitaires et masques…

Pour exprimer votre point de vue et nous dire ce qui doit être prioritaire pour l’amélioration des conditions de travail :

PARTICIPEZ à notre enquête

Proposition de la CGT

Mise en place d’un groupe de travail

Nous proposons aux collègues concernés d’entamer un travail collectif et invitons les salariés à

  • nous envoyer les infos sur leur variable (bulletin de paie, contrat de travail, fiche d’objectif)
  • rejoindre la mailist du “groupe de travail salaire variable” pour commencer à s’organiser et débattre de la question. Il suffit de nous contacter par mail pour la rejoindre cgt.smile@gmail.com

La CGT est un outil à disposition des salariés. Mais le syndicat c’est vous ! Sans engagement et réflexion collective cela ne peut aboutir, rejoignez le groupe de travail.

La CGT mettra des moyens à disposition, en finançant si nécessaire un avocat. 

Expertise CSE

Les élus CGT souhaitent mener une expertise en CSE permettant de clarifier comment sont attribués les variables, sont-ils atteignables et atteints, y a-t-il des discriminations… L’anonymat garanti par le secret professionnel, un expert agréé aurait accès à l’ensemble des livres de paie pour restituer son analyse de la situation aux élus, qui tâcheront de communiquer les info cruciales à l’ensemble des salariés intéressés.

Objectifs inatteignables : quelles réponses ont été apportées jusqu’alors ?

Lors de la réunion CSE extraordinaire de mars, les élus CSE ont fait part des inquiétudes en début de crises COVID. Il a été répondu par la direction de l’entreprise que les objectifs ne seraient pas revu. Mais selon la santé économique de Smile, la direction ferait peut-être un geste pour certaines situations individuelles.

 

Pensez-vous que ces maigres promesses seront tenu sans organisation collective ? Sans vouloir vous surprendre, nous, non, c’est pourquoi nous vous invitons à nous contacter si vous êtes concerné.

Indemnité de congé payé et RTT

Lorsque vous partez en RTT ou congé, l’employeur maintient le salaire. Mais à Smile, le calcul de ce maintien ne prend pas en compte les salaires variables. Ceci représente une perte de revenus d’environ 10% du variable pour les salariés.

Il y a de nombreux jugements sur ces points (parfois contradictoires) qui montre que le variable ou des éléments de celui-ci doit être inclus dans les indemnités de congé payés. 

Nous considérons que le variable fait partie intégrante au salaire et doit être prise en compte. Nous souhaitons donc revoir la situation avec les salariés concernés pour agir ensemble (cf groupe de travail).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*